Aller au contenu principal

Participation des enfants

PARTICIPATION DES ENFANTS

Seulement un quart des enfants dans le monde estime que le gouvernement a pris en compte sa parole dans la gestion de la crise du Coronavirus. En savoir plus…

 

La participation des enfants au regard de la Convention internationale des droits de l'enfant est nécessaire au "vivre ensemble". Il s'agit de placer l'enfant en tant qu'acteur dès lors qu'une décision le concerne.

 

« Les États parties garantissent à l'enfant qui est capable de discernement le droit d'exprimer librement son opinion sur toute question l'intéressant, les opinions de l'enfant étant dûment prises en considération eu égard à son âge et à son degré de maturité ». 

 

Pour autant, le Comité des droits de l'enfant ne cesse de rappeler les États à l'ordre, la participation des enfants n'est pas acquise et des efforts doivent être menés :

« (Le Comité) Recommande à l'État partie de mettre en place des systèmes ou des procédures visant à assurer la participation des enfants, à former les travailleurs sociaux et les autorités administratives ou judiciaires et à assurer aux interessés le soutien d'un professionel ».

COMMENT AGIT L'IDE

LA PARTICIPATION DES ENFANTS
À LA GOUVERNANCE LOCALE

Vers le renforcement des dispositifs de participation des enfants, par des rassemblements fondés sur la représentativité la plus inclusive possible en termes d'âge, de genre, et de milieu social. 

L'AUDITION DE L'ENFANT
DANS LES PROCÉDURES JUDICIAIRES

Application des lignes directrices du Conseil économique et social, pour permettre une harmonisation des méthodes de prise en compte de la parole de l'enfant, par les différents professionnels concernés. 

L'OBJECTIF D'UNE
PARTICIPATION EXÉCUTIVE

Partage de méthodes de travail adaptées à tous les professionnels de l'enfance, où les enfants sont au coeur du processus décisionnel.

 

NOS FORMATIONS