30 ans Convention des droits de l'enfant - 50 ans Office éducatif itinérant



Editorial, par Diana Volonakis, 1er juillet 2015

Du 10 au 12 juin 2015 s’est déroulée la troisième Conférence internationale organisée par le Réseau des études de l’enfance et de l’adolescence. Organisé par l’Université européenne de Chypre, l’évènement avait comme objectif de réunir des chercheurs internationaux autour de la thématique fédératrice « Théorie et Méthodes en études de l’enfance et de l’adolescence ».

S’élançant dans une joyeuse mêlée multidisciplinaire, l’ensemble des délégués provenant des milieux académiques et des organisations se sont penchés sur une question particulièrement épineuse : Quelles méthodes adopter lorsqu’il est question de mener une recherche impliquant des enfants et/ou des adolescents? Comment implémenter une démarche scientifique qui permette de récolter des données pertinentes et fiables, tout en instaurant des liens de confiance avec les jeunes participants ? En outre, comment s’assurer que la méthode adoptée permette aux jeunes participants de se sentir pleinement acteurs de la recherche, et non pas simplement des sujets d’observation passifs?

Des méthodes remarquablement novatrices ont été présentées lors de la Conférence. Peut être cité en exemple le dispositif de récolte de données mis en place dans le cadre du projet « Law in Children’s Lives », actuellement mené par la Faculté de Droit de l’Université de Leicester, au Royaume Uni.

Partant d’un premier travail de terrain permettant de recueillir la parole des enfants, est né le constat que la loi demeure un concept fort abstrait, dont la nature et l’utilité sont largement méconnues de nos plus jeunes citoyens. Le projet de recherche vise à répondre à une double problématique : comprendre la portée des connaissances légales des enfants, mais aussi saisir la manière dont les enfants perçoivent la loi.

Dr. Elee Kirk, chercheuse associée de la Faculté de Droit de l’Université de Leicester, a présenté à l’ensemble des délégués présents à Chypre un jeu vidéo conçu par son équipe de recherche dans l’objectif de récolter des données sur la compréhension et la perception de la loi par les enfants : de concert avec des enfants et des concepteurs de jeux vidéo, l’équipe a développé un jeu mettant en scène des situations de la vie quotidienne relevant d’un aspect juridique (ex : le vol à l’étalage, le harcèlement entre pairs, un accident de la route, etc.). Les enfants ont été invités à jouer à ce jeu sur tablette dans le cadre des visites de l’équipe dans des écoles des régions de Leicester et de Leicestershire. En interagissant avec la tablette, l’enfant pouvait répondre aux différentes questions de manière décontractée et ludique. Le jeu prévoyait également la possibilité pour les enfants d’enregistrer une réponse vocale, leur permettant de développer leur raisonnement.

Cet exemple de projet rappelle qu’il est bien possible de faire de la recherche sur l’enfance en utilisant des méthodes innovantes, créatives et adaptées aux enfants.

Plus d’informations sur le projet « Law in Children’s Lives »

NB : L'éditorial ne reflète pas nécessairement les vues de la direction et de l'équipe IDE.

Vos commentaires sont les bienvenus : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.