Editorial, par Andressa Curry-Messer, 4 mars 2015

Les nombreuses recherches scientifiques concernant les mystères de la capacité de compréhension, d'expression linguistique, de raisonnement et de planification des bébés ont apporté des résultats étonnants ces dernières années.

L'une d'elles a permis de savoir que des bébés de 4 mois mis en contact avec des langues non familières sont capables de distinguer en seulement 15 minutes les phrases correctes de celles incorrectes, même sans comprendre leur signification. Dans cette recherche, on apprend que la régularité des phonèmes codifiés est plus importante que la syntaxe.

Dans une autre étude, il a été constaté que les enfants de 9 mois à 3 ans réussissent mieux à école lorsqu'ils sont habitués à échanger des conversations longues avec leurs parents ou responsables. Il ne suffit pas de les soumettre à un flot de paroles, puisque lorsqu'elles sont transmises par la télé, par internet ou d'autres gadgets électroniques, elles ne produisent pas le même effet. De même, les simples commentaires courts et mécaniques sur leur curiosité et leurs questionnements ne leur apportent pas de bénéfices, cela pouvant même être préjudiciable.

Il a aussi été observé que certains bébés de langue maternelle anglaise qui ont interagit de manière ludique avec des personnes de langue maternelle mandarine, ont réagi différemment des autres bébés, qui ont eu des interactions ludiques à travers une vidéo ou par une simple écoute. Le premier groupe de bébés, qui a eu un contact direct et personnel, a su faire la distinction entre les sons du mandarin aussi bien que les enfants dont c'est la langue natale. Ceux qui ont regardé la vidéo et ont écouté l'audio n'ont fait aucun apprentissage de la langue étrangère.

Ces recherches, de même que d'autres encore, montrent l'influence du langage et surtout du contact humain sur le développement cognitif, émotionnel et linguistique des bébés. Elles rappellent aussi le besoin des enfants d'un contact de qualité avec leurs parents ou leurs responsables et de l'impact positif que cela apporte sur leur développement.

Sources

Vos commentaires sont les bienvenus : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.