30 ans Convention des droits de l'enfant - 50 ans Office éducatif itinérant



Editorial, par Andressa Curry-Messer, 23 juillet 2014

Le mot yoga est un terme qui a au moins trois significations : « moyen », « union » et « intégration ». « Moyen » dans le sens de méthode, « union » dans le sens de fusion entre la concentration, l'esprit et la compréhension et « intégration » dans le sens de mode de vie. Les origines du yoga sont difficiles à préciser, mais on dit qu'il s'agit d'une pratique apparue en Inde et dans d'autres parties du monde il y a 10.000 ans.

A partir du XXème siècle, le yoga arrive au monde occidental et depuis environ une quinzaine d'années, il est devenu un véritable phénomène mondial. D'abord pratiqué par les adultes, le yoga devient également une activité à la portée des enfants et adolescents. En France, Mme Micheline Flak, chercheuse en sciences de l'éducation, se bat depuis des années pour amener le yoga aux enfants dans le cadre scolaire. En 1978, elle a fondé la Recherche sur le yoga dans l'éducation (RYE), une association qui vise à former de manière spécifique les professionnels de l'éducation et des professeurs de yoga pour introduire cette discipline dans les établissements scolaires.

Les cours de yoga sont adaptés en fonction du moment et de l'âge de l'enfant avec de brèves sessions ludiques de 5 à 20 minutes. A travers les exercices de respiration, les postures, la concentration et la relaxation, le travail des enseignants s'appuie sur six étapes qui se résument ainsi : vivre ensemble - la relation aux autres ; l'hygiène personnelle - éliminer les toxines et les pensées négatives ; opération dos droit - attention à la posture ; bien respirer - prendre conscience de son souffle ; se détendre - calmer les émotions ; savoir faire attention et se concentrer - apprendre à apprendre.

Parmi les bénéfices du yoga dans le cadre scolaire, les enseignants soulignent que les enfants acquièrent une meilleure perception d'eux même, d'autrui et de l'environnement, se sentent plus calme, s'intègrent mieux dans le groupe, développent une attention spontanée et naturelle dans la détente et non dans la contrainte, utilisent au mieux leurs capacités, parlent moins fort et se concentrent plus facilement.

Dans une époque où le stress appartient aussi à la vie des enfants, où la technologie les absorbe avec de nombreuses images envoûtantes, parfois violentes, où les informations arrivent à une vitesse telle qu'il serait difficile de les mémoriser, où la communication virtuelle donne une idée de proximité, mais en réalité ne fait qu'éloigner l'être de soi-même et de ses proches, où le désir de posséder les derniers cris de la technologie engendre des états de compétition et de pression entre les individus, il nous semble que l'éducation qui donne place au yoga offre une possibilité à l'être humain de mieux se centrer, d'apprendre le savoir-être et de se développer de manière holistique et harmonieuse, c'est-à-dire sur les plans intellectuel, physique, émotionnel et spirituel.

Vos commentaires sont les bienvenus: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lire les éditoriaux précédents.