Délai d'inscription mardi 31 juillet 2018 

  

Brochure du CAS Enfants Victimes, Enfants Témoins: la Parole de l’Enfant en Justice - septembre 2018 > mars 2020

Editorial, par Diana Volonakis, 17 mai 2018

2018 05 18 ED parkland 1Suite à la fusillade ayant fait 17 victimes dans une école publique à Parkland, en Floride, le 14 février 2018, une vague de changement a déferlé sur l'Amérique. Une tendance qui a vu le Congrès américain, diverses législatures d’Etat et des entreprises privées adopter des mesures visant à réglementer la vente des armes à feu.

Ces actions, déployées tant au niveau local que fédéral, sont d’une portée limitée et ne suffisent pas pour contenir l’épidémie de la violence armée qui sévit aux Etats-Unis. Toutefois, considérés dans leur ensemble, les évènements ayant fait suite au 14 février 2018 portent à croire que la question de la réglementation des armes à feu a été durablement mise à l’agenda législatif en tant que problème prioritaire. La mobilisation citoyenne renforcée à la suite du massacre a, en parallèle, considérablement augmenté la visibilité d’un mouvement national anti-armes dans lequel la jeunesse américaine est en première ligne.

Au lendemain de la fusillade, au niveau fédéral, le Congrès a approuvé le soutien au Center for Disease Control, qui est désormais habilité à investiguer les causes de la violence armée. Il s’agit d’un soutien de principe, dans la mesure où le gouvernement ne pourvoit pas de soutien financier au Centre pour mener ladite recherche. En outre, il a approuvé un financement à la hauteur de 1$ milliards dédiés à garantir la sécurité dans les établissements scolaires sur la prochaine décennie. Enfin, le Congrès pourvoira des fonds supplémentaires aux Etats qui alimenteront leur base de données permettant la vérification des antécédents des acquéreurs et propriétaires d’armes.

Au niveau fédéral aussi, en mars 2018, le Président Trump avait appelé à l’interdiction des bump stocks, des dispositifs qui permettent d’augmenter la cadence de tir d’un fusil. Toutefois, depuis l’annonce, l’administration présidentielle est demeurée muette à ce sujet.

2018 05 18 ED parkland 3Au niveau local, suite au massacre, les Etats de Floride, Rhode Island, Washington et Oregon notamment ont procédé à l’introduction de nouvelles lois visant à restreindre la vente des armes à feu, et nombre d’entreprises privées ont modifié leurs politiques de vente afin de limiter l’acquisition de certains types de produits à certaines catégories d’individus.

En parallèle à cette série de changements, la tragédie a précipité la mobilisation nationale de millions de citoyen-ne-s manifestant leur soutien à une régulation fédérale de la vente des armes à feu. En première ligne de cette lutte citoyenne se trouvent les jeunes survivants de la fusillade de Parkland, dont le plaidoyer intelligent et puissant a su galvaniser le pays. En leaders charismatiques à la militance réfléchie, ces nouvelles icônes de la génération Z sont les visages d’une jeunesse à la fois hyperconnectée et profondément dédiée au service public. De quoi réinterroger le bien-fondé de l’exclusion de la jeunesse des processus politiques jusqu’à l’âge de la majorité. Si la jeunesse subit directement les effets de l’incompétence ou de l’inaction politique, elle devrait pouvoir protéger ses intérêts et ceux de sa communauté en maniant le droit de vote. Selon le recensement fédéral de 2010 , les américain-e-s de moins de 18 ans constituaient 24% de la population totale. L’extension des droits politiques pour une partie de cette catégorie de la population doit être débattue au nom de la protection de l’enfance.

1 Howden, L., Meyer, Julie A., & U.S. Census Bureau, issuing body. (2011). Age and sex composition, 2010 (Census brief (Washington, D.C.) ; C 2010 BR-03). Washington, D.C.: U.S. Department of Commerce, Economics and Statistics Administration, U.S. Census Bureau.

Photos: Fibonacci Blue et Becker1999, flickr/creative commons

NB: L'éditorial ne reflète pas nécessairement les vues de la direction et de l'équipe IDE.

Vos commentaires sont les bienvenus: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.