30 ans Convention des droits de l'enfant - 50 ans Office éducatif itinérant



Editorial, par Andressa Curry-Messer, 26 mars 2014

Le méga-événement de la coupe du monde de football 2014 qui aura lieu au Brésil du 12 juin au 13 juillet approche. Durant cette période, l'attention que l'on accorde à la protection de l'enfant et au combat contre les violations de ses droits doit s'intensifier.

Les autorités brésiliennes, avec diverses entités locales et internationales, prennent au sérieux ces questions et prévoient un ensemble d'actions à mettre en place. En ce qui concerne le tourisme sexuel des enfants et des adolescents, des dénonciations pourront être adressées au Secrétariat des Droits Humains de la Présidence de la République - SDH/PR à travers un simple appel téléphonique au numéro 100 ou, dans le cas de violations des droits de femmes, au numéro 180.

Une autre action du SDH/PR a été l'organisation de la VIIe Rencontre Nationale de l'Agenda pour la Protection Intégrale des Droits de l'Enfant et de l'Adolescent dans le Contexte des Méga-événements qui a eu lieu les 10 et 11 mars 2014, à Brasilia. Durant cette rencontre, il y a eu, entre autres, le lancement d'un guide de référence pour les Comités de protection des enfants et adolescents situés dans les villes où se joueront les matches de la Coupe du Monde. Les stratégies du PAIR Coup - Programme d'Action Nationale contre la Violence Sexuelle envers les Enfants et Adolescents - ont également été débattues durant cette réunion.

De plus, la commercialisation de produits divers ainsi que l'offre touristique exploitant l'image du pays avec une incitation sexuelle ne seront pas admis. Récemment, l'entreprise Adidas a été contactée par le Ministère du Tourisme et Embratur et a dû retirer de son site Internet la commercialisation de T-shirts qui portaient un appel sexuel sous les couleurs du pays et l'image d'une femme en mini bikini. Selon le président d'Embratur (Institut Brésilien de Tourisme), M. Flávio Dino : « L'exploration sexuelle est un crime inacceptable qui ne peut pas être confondu avec une modalité de tourisme ».

Une autre mesure importante de protection des enfants et des jeunes est la Recommandation n° 13 du Conseil national de Justice (disponible sur le forum de l'IDE) qui « Dispose sur la standardisation des procédures des Tribunaux de l'enfance et de la jeunesse dans les quartiers des villes d'accueil où il y aura des jeux pour la Coupe du Monde 2014 ainsi que de la circulation des enfants et des adolescents sur le territoire brésilien. »

Espérons qu'à coté de ces mesures et d'autres encore en préparation, les personnes de tous les continents de la planète puissent s'amuser pendant la Coupe du Monde dans le respect de la dignité et des droits de chacun et chacune et, surtout, des enfants et des adolescents.

Liens/sources :

Voir aussi :

Vos commentaires sont les bienvenus : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.