Actualité, vendredi 14 mai 2014

Le sculpteur burkinabé de renommée internationale Jean-Luc Bambara était en visite dans les locaux de l'Institut international des Droits de l'Enfant à Bramois ce mercredi 14 mai. Il est l'auteur de la magnifique oeuvre "L'Education", qui trône à l'entrée des bureaux de l'Institut.

Bambara IDE

Jean-Luc Bambara et son oeuvre, devant les locaux de l'IDE. © Institut international des Droits de l'Enfant

Originaire d'un des trois pays les plus pauvres du monde, avec un taux de scolarisation d'un enfant sur trois, Jean-Luc Bambara a fait fleurir son talent (la "mouche de l'art" l'a piqué très jeune) dans des conditions de travail particulièrement difficiles. Pour fabriquer le bronze de ses sculptures, par exemple, il doit arpenter les rues à la recherche de petits bouts de métal. Un travail pour lequel il engage des enfants des rues, à qui il enseigne le dessin et les rudiments de l'art bronzier.

Ce contexte ne l'a pas empêché de se hisser au sommet et la reconnaissance internationale lui vient d'Allemagne, d'Espagne, des Etats-Unis...

Avec deux de ses compatriotes, Jean-Luc Bambara a exposé plusieurs de ses oeuvres à la Vidondée, à Riddes (Suisse) en novembre dernier. Organisée par l'IDE en partenariat avec l'Association « Les enfants du Burkina », cette exposition d'art a reçu un très bon écho et permis la vente de nombreuses sculptures et peintures, dont le bénéfice est destiné à plusieurs associations burkinabées facilitant l'éducation d'enfants en situations de rue de Ouagadougou (ex. Keogo).

Consulter notre fiche thématique sur les enfants en situations de rue.