30 ans Convention des droits de l'enfant - 50 ans Office éducatif itinérant



Prise de position de l'ADEM, 30 août 2017

L’ADEM salue les recommandations du HCR relatives à l’accueil des demandeurs d’asile dans les centres fédéraux, et particulièrement les recommandations spécifiques pour les mineurs non accompagnés (MNA).

Ces recommandations mettent en lumière la nécessité d’une prise en charge adaptée aux besoins particuliers et individuels des MNA ainsi qu’au respect de leurs droits dans les centres fédéraux. L’ADEM est particulièrement sensible aux questions de l’identification, de la détermination de l’âge et de la prise en compte des fragilités des jeunes, notamment celles relevant de leur santé psychique et des traumatismes. Il est essentiel de profiter de la réforme du domaine d’asile en cours pour renforcer les dispositifs pour les personnes vulnérables. Il convient ainsi de mettre en place un système qui prenne pleinement en compte les besoins de MNA et y réponde de manière adéquate, au profit de la société dans son ensemble.

L’ADEM encourage les responsables et professionnels à renforcer les mesures spécifiques pour un accompagnement individualisé des MNA et tenant pleinement compte de leurs droits au sein des centres fédéraux et tout au long de la procédure d’asile. Afin d’engager une réflexion approfondie sur une prise en charge de qualité des jeunes ayant vécu des traumatismes, l’ADEM organise le 7 décembre 2017 un colloque national intitulé «Surmonter un traumatisme quelles perspectives pour les jeunes migrants?» en partenariat avec la Croix-Rouge suisse et le groupement «Support for Torture Victims».

Site du colloque national.

Voir la prise de position sur le site de l'ADEM: www.enfants-migrants.ch