30 ans Convention des droits de l'enfant - 50 ans Office éducatif itinérant



Compte-rendu, par Sule Uregen, stagiaire MIDE, 17 janvier 2019

2018 11 20 visuel fLes 13 et 14 novembre 2018, l’Institut international des enfants, avec le soutien de la Ville de Genève, a organisé les Rencontres sur la participation de l’enfant au Centre international de conférences de Genève (CICG), afin de présenter différentes expériences de professionnel·le·s du domaine de l’enfance autour de la participation en portant une attention particulière aux enfants en situation de vulnérabilité.

L’article 12 de la Convention relative aux droits de l’enfant énonce deux prescriptions consubstantielles et indissociables: l’obligation d’écouter l’opinion de l’enfant, d’une part, et l’obligation de prendre en considération son opinion, d’autre part. Pour ce faire, les adultes ont la responsabilité de garantir aux enfants la possibilité de participer, en leur octroyant l’espace et le temps nécessaires. Cependant, puisque ce droit des enfants peine encore à s’installer de manière pleine et effective dans la société et que le principal défi reste de donner un réel impact à leurs opinions, ces rencontres ont été l’occasion d’échanger sur divers outils, méthodes et stratégies adaptés aux enfants afin de mettre en pratique le droit à la participation. Dialoguer et communiquer avec les jeunes pour «créer du lien et de la confiance», tel que l’a évoqué le délégué à la jeunesse valaisanne Cédric Bonnébault, est sans nul doute le premier pas vers la participation. Dans cette optique, il est nécessaire de mettre en place des organismes tels que des conseils de jeunes et d’organiser des rencontres avec les politiques dans le cadre de processus consultatifs afin que ces politiques puissent comprendre aux mieux les attentes et les besoins des enfants et agir selon leur intérêt supérieur. Des dessins, des groupes de discussion, des votes, en passant par des entretiens et des questionnaires, les outils de participation sont multiples et peuvent s’adapter aux enfants de tout âge.

Dans ce sens, le projet Speak out!, par exemple, a été mis en place par le Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ) et offre une plateforme visant à promouvoir la participation des jeunes sans permis de séjour et des mineur·e·s non accompagné·e·s. Ces jeunes disposent ainsi d’un lieu sûr pour se rencontrer et échanger avec d’autres jeunes et avec des expert·e·s (avocat·e·s, associations, politicien·ne·s). Ce projet leur donne aussi la possibilité de faire entendre leurs revendications aux autorités responsables à travers, entre autres, des ateliers dédiés à la rédaction de plaidoyers ou d’articles de journaux.

L’Irlande, pays exemple en matière de participation des enfants, dispose de 34 conseils locaux de jeunes ainsi que d’un parlement national de la jeunesse. Des consultations nationales avec des enfants et des forums de jeunes sont aussi régulièrement organisées dans le cadre de prises de décisions politiques. Ce droit fait tout de même face à des problèmes tels que l’adultisme, les contraintes de temps et la représentativité des groupes de jeunes consulté·e·s. Cependant, les bénéfices de la participation des enfants sont conséquents. Ces méthodes participatives aident à ancrer les politiques et les processus décisionnels dans la réalité vécue par les enfants tout en favorisant la citoyenneté et l'inclusion active des jeunes.

Présentations des intervenants et documentation

pdfProgramme de la manifestation

pdfPaola Riva-Gapany, directrice de l'IDE
pdfBernard Gastaud, membre du CDE
pdfAline Sermet, Réseau suisse des droits de l'enfant
pdfShirley Martin, University College Cork, Irlande
pdfCédric Bonnébault, Délégué à la jeunesse du Valais
pdfGwendoline Guérin, Société de jeunesse de Vionnaz et Observatoire cantonal de la jeunesse
pdfPascale Camus, Doctorante en sciences de l'éducation, Conseillère pédagogique à l'ONE, Belgique
pdfMathilde Hofer, Conseil suisse des activités de jeunesse
pdfViviane Schekter, directrice Relais enfants parents romand
pdfChiona Perruchoud, stagiaire HES au Service cantonal de la jeunesse de Sion
pdfFrançoise Laville-Chappuis, Educatrice spécialisée MCR, Bulle
pdfLéa Meister, Conseil suisse des activités de jeunesse

pdfLectures sur la thématique de la participation

Plus d'informations sur les manifestations organisées par l'IDE à l'occasion du 20 novembre.

Du matériel pédagogique est également à disposition des enseignants et éducateurs à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant du 20 novembre.