Justice juvénile

Justice juvénile

L’expertise de l’IDE dans le domaine de la justice juvénile est largement reconnue. De nombreux pays ou institutions privées ou publiques ont recours à l’IDE pour mettre en place des formations en justice juvénile fondées sur une approche restaurative et s’adressant à tous les acteurs de la justice juvénile.

De plus, l’IDE a développé également un « Guide du formateur en justice juvénile » dont l’objectif est d’offrir un outil pratique et adapté au contexte des professionnels- formateurs dans le domaine de la justice juvénile au Sénégal.

CAS Justice juvénile

Intitulé de la formation : CAS justice juvénile

Partenaire(s) : Centre interfacultaire en droits de l’enfant de l’UNIGE, Terre des hommes - Aide à l’enfance

Public visé : Professionnel engagé auprès d’enfants et d’adolescents en conflit ou en contact avec la loi : policier, procureur, juge, avocat, personnel des institutions publiques et pénitentiaires, éducateur, psychologue, médecin (pédiatre, pédopsychiatre, etc.), criminologue, professionnel de la migration, acteur d’organisation non gouvernementale et d’organisation internationale, chercheur.

Objectifs :

  • Former des professionnels à la compréhension et à la mise en place d’une justice juvénile fondée sur une approche restauratrice et réparatrice ;
  • Connaître les différents outils et méthodes d’intervention centrée sur les droits de l’enfant ;
  • Développer des projets et interventions auprès d’enfants en conflit ou en contact avec la loi tout en respectant les droits de l’enfant.

Langue : espagnol

Format : formation à distance

Diplôme obtenu : Certificat de formation continue (CAS) en Justice juvénile

Remarques : Plus d’informations sur https://www.unige.ch/cide/fr/formations/formations-distance/cas-en-justice-juvenile/

Formation précédente

CAS Enfants Victimes, Enfants témoins : la Parole de l’Enfant en Justice

Intitulé de la formation : CAS Enfants Victimes, Enfants témoins : la Parole de l’Enfant en Justice

Partenaire(s) : Centre interfacultaire en droits de l’enfant de l’UNIGE

Public visé : Professionnels travaillant dans le domaine de la magistrature (membres des instances judiciaires civiles et pénales juvéniles, des bureaux des procureurs spécialisés, du personnel spécialisés des greffes), barreau (avocats et avocats stagiaires), de la police (membres des corps de police, en particulier des brigades des mineurs), de la protection de l’enfant (intervenants en protection de l’enfant, psychologues rattachés à des services de protection, juristes des services de protection, médiateurs)

Objectifs :

  • Renforcer les compétences des professionnels en matière d’intervention auprès des enfants et des adolescents, en particulier les enfants et adolescents qui pour des raisons diverses sont impliqués dans le système judiciaire ou de protection ;
  • Comprendre et évaluer l’impact des droits de l’enfant sur les pratiques professionnelles et sur l’intervention judiciaire /administrative ;
  • Acquérir des connaissances nouvelles dans le domaine de l’audition de l’enfant en regard des progrès effectués, des protocoles mis en place et de recherches pluridisciplinaires ;
  • Créer un réseau d’expertise.

Langue : français

Lieu : Centre interfacultaire en droits de l’enfant (CIDE), Université de Genève (Valais Campus), Sion-Bramois, Suisse

Format : en présence

Diplôme obtenu : Certificat de formation continue (CAS) Enfants Victimes, Enfants témoins : la Parole de l’Enfant en Justice

Formation sur mesure, exemple

Formation de formateurs en justice juvénile

Intitulé de la formation : Formation de formateurs en justice juvénile

Partenaire(s) : Direction de la Sécurité Humaine du Département Fédéral des Affaires Etrangères Suisse par l’Ambassade de Suisse Ambassade de Suisse à Dakar et Centre de formation judiciaire à Dakar (Sénégal)

Public visé : 64 professionnels de la justice juvénile (magistrats, policiers, agents pénitentiaires, éducateurs spécialisés, avocats) et provenant de toutes les régions du Sénégal

Objectifs : L’objectif général du programme est d’améliorer la formation des professionnels, en tenant compte de leurs besoins. Les objectifs spécifiques sont :

  • La spécialisation des professionnels ;
  • L’apprentissage du « mieux travailler ensemble » ;
  • La valorisation des professions liées à l’intervention en justice juvénile.

Langue : français

Lieu : Dakar (Sénégal) et Sion (Suisse)

Format : présentiel, 4 modules de 5 jours

Diplôme obtenu : Attestation de participation

Remarques : Le projet qui a débuté en 2012 couvre toutes les régions du Sénégal.

Formation sur mesure, exemple

Intitulé de la formation : Modules de formation sur le thème de la justice juvénile dans le cadre du projet bulgare « Strentghening the legal and institutionnal capacity of the judicial system in the field of juvenile justice »

Partenaire(s) : Programme de coopération suisse-bulgare et Ministre de la justice de la République de Bulgarie

Public visé : acteurs de la chaîne pénale (magistrats, médiateurs, avocats, policiers, assistants sociaux, psychologues)

Objectifs :

  • Renforcer les compétences des acteurs de la justice juvénile ;
  • Développer les connaissances dans le domaine des droits de l’enfant et de la justice juvénile ;
  • Proposer des outils pour les professionnels.

Langue : français ou anglais et traduit en bulgare

Lieu : Bulgarie et Suisse

Format : présentiel : trois modules sur la justice juvénile, une visite en Suisse, un module de spécialisation pour les avocats, un module pour formateurs en justice juvénile, un module sur la médiation pénale des mineurs et un module sur l’audition de l’enfant

Diplôme obtenu : attestation de participation

Remarques : Le programme a débuté en 2014 par une analyse du système de justice juvénile bulgare.