« Développer les compétences des professionnels de l'éducation : travailler sur, avec et pour les droits de l’enfant »

N.B. Cette formation n'est actuellement pas dispensée.

En collaboration avec le Centre interfacultaire en droits de l’enfant de l'Université de Genève (CIDE), l'IDE propose une formation continue universitaire et interdisciplinaire (Certificate of Advanced Studies - CAS) à l'intention des enseignants et professionnels de l'éducation.

Ces derniers travaillent en effet dans un univers en perpétuelle évolution. Ils doivent constamment s'adapter afin de prendre en compte les réalités nouvelles et toujours plus complexes qui configurent la vie des enfants.

Le CAS Violence, gestion de classe et droits de l’enfant : stratégies d’intervention privilégie une approche interdisciplinaire et allie des concepts théoriques à des pratiques d’enseignement, de prévention, d’accompagnement, de médiation, de gestion de conflits et de projets afin de mettre en place des dispositifs et stratégies adéquats pour l’institution scolaire ou éducative et la classe ou le groupe d’enfants.

Le CAS permet aux professionnels de l’éducation de :

  • disposer de nouveaux outils;
  • renforcer leurs compétences en matière de gestion des conflits;
  • devenir personne de référence pour leur institution;
  • faire participer l’enfant comme acteur de ses droits et de ses devoirs;
  • acquérir des connaissances pluridisciplinaires en droits de l'enfant.

S’exercer à la citoyenneté, en mettant à profit des outils pédagogiques ayant fait leur preuve et en travaillant sur, avec et pour les droits de l’enfant est un levier indispensable pour une gestion de classe démocratique et participative. L’éducation aux droits de l’enfant, la pratique citoyenne, l’exercice de la démocratie et l’éducation en vue du développement durable sont essentiels pour l’institution scolaire et pour chaque classe. Ils font partie des objectifs visés par le Plan d’Etude Romand.

Le CAS vise à construire avec les professionnels de l’éducation des savoirs et des pratiques en commun qui s’appuient sur le développement récent des sciences en pédagogie, psychologie, sociologie,... et l’expérience acquise en matière de droits de l’enfant. La formation amène les participants à analyser la thématique des droits de l’enfant dans le cadre d’enjeux mondiaux. Elle permet à des professionnels exerçant des activités différentes de travailler ensemble, de comprendre les compétences, les rôles et les limites de chacun, de développer de nouvelles connaissances et de bâtir son réseau.

Le Certificat est organisé sur une année à temps partiel, associant regroupements présentiels, travail individuel et évaluations et équivaut à 12 crédits ECTS.