Le 19e Séminaire international de Sion aura lieu du 9 au 11 octobre. Organisé cette année en partenariat avec Terre des hommes, il portera sur le thème: «Nutrition, santé et droits de l'enfant».

La Conférence internationale sur la protection de remplacement «Building on the Momentum» a lieu du 3 au 5 octobre à Genève! Suivez-là sur twitter #AlternativeCare2016 @altcareGva

Compte-rendu/interviews, par Evelyne Monnay, 24 octobre 2013

C’est avec grande satisfaction que l’IDE a clos vendredi dernier son fructueux séminaire international 2013 qui a réuni une centaine de participants des quatre coins du globe autour de la question du tourisme sexuel impliquant des enfants. Les débats ont notamment porté sur les facteurs poussant criminels et victimes à se rejoindre dans cette forme d’exploitation, ainsi que sur des pistes d’action.

Engagé dans la recherche sur l’exploitation sexuelle des enfants depuis 30 ans, l’américain David Finkelhor est bien placé pour en modéliser les mécanismes. Du point de vue du délinquant - qui se persuade par exemple que l’interdit est moins fort ailleurs, que les enfants sont consentants ou qu’il leur vient en aide – le chercheur a relevé qu’il est possible d’augmenter sa capacité de maîtrise de soi, et de renforcer des facteurs externes susceptibles d’inhiber son passage à l’acte. Il existe également des stratégies pour renforcer la résistance des enfants.

Côté victime, le séminaire a permis d’entrer dans diverses réalités (Cambodge, Madagascar, Kenya, Saint-Domingue, Brésil, Maroc). Les parents poussent parfois les enfants dans une sexualité commercialisée banalisée mais il y a aussi la fierté de fréquenter un étranger, la faible éducation. Pour l’anthropologue Alice Binazzi Daniel, qui a étudié le cas de Saint-Domingue, il faut encourager les initiatives locales pour la protection et la réhabilitation des victimes : mp3écouter (en anglais).

Essentiellement, il reste question de richesse et pauvreté qui se côtoient, un mélange explosif dont les effets pervers sont d’autant plus difficiles à contrer/chiffrer qu’ils se produisent en majorité dans le secteur informel. Pour Andreas Astrup, General Manager de l’organisation The Code, les industriels du tourisme ont tout de même leur rôle à jouer : mp3écouter (en anglais). L’œil sociologique de Julia O’Connell Davidson déconstruit néanmoins l’apparent consensus que remporte cette question, combattue au niveau international depuis les années 1990 : mp3écouter (en anglais). Le tourisme en question, donc. Frédéric Thomas porte quant à lui le regard de l’économiste sur une question d’intérêts, de développement peut-être, mais en tout cas de long terme : mp3écouter.

Les participants au Séminaire se sont penchés sur les actions possibles dans quatre ateliers. Concernant la responsabilité des Etats, il a été proposé d’établir une loi modèle pour l’harmonisation de la législation nationale avec les instruments juridiques internationaux avec notamment des dispositions pour la lutte contre l’impunité (y compris justice extra-territoriale) et la sensibilisation/éducation (par exemple sur Internet). Il leur a aussi été demandé de créer ou encourager des « safe spaces » pour les victimes et un suivi et renforcement social de leurs familles. A la police et au système judiciaire, les participants ont demandé de mettre en place un modèle centré sur la victime - les procédures actuelles étant souvent décourageantes - et la création d’une police du tourisme a également été recommandée.

Aux acteurs du tourisme il a été recommandé de mettre en place des mécanismes de signalement simples (par ex. une hotline); d’encourager des projets générateurs de revenus de substitution; de cotiser en faveur des victimes et de la recherche (la production de données a aussi été souhaitée); de participer à la création d’un réseau d’associations et d’entreprises ou encore d’une unité pluridisciplinaire publique-privée pour agir sur cette question.

De manière générale, plus de collaboration a été demandée (interétatique, entre les ambassades et les services de police locaux, avec les ONGs), comme l’illustre Bernard Boëton, Conseiller Droits de l’enfant chez Terre des Hommes : mp3écouter.

En 2014, le Séminaire international de Sion aura pour thème : « Nouvelles technologies et droits de l’enfant : droit à l’information vs droit à la protection. »

Le contenu détaillé de toutes les conférences sera publié prochainement.

Galerie photo, par Claire Littaye.

Vos commentaires sont les bienvenus : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En 2014, le Séminaire international de Sion n'aura pas lieu, en raison d'un conflit de dates avec diverses autres activités. Rendez-vous donc en 2015 pour cet événement annuel d'importance !