Institut international des droits de l'enfant  

 

Centre interfacultaire en droits de l'enfant  

Tdh helping children worldwide

 

 

Séminaire international 2017

 

Nutrition, santé et droits de l'enfant

 

Sion, 9-11 octobre 2017

 Inscriptions ouvertes!

Article ADEM, 3 août 2017

Dans le cadre d’un projet académique, l’Alliance pour les droits des enfants migrants (ADEM) a proposé aux étudiant-e-s du Master en droits de l’enfant (MIDE) de l’Université de Genève une collaboration sur le thème de l’accès à l’information des mineurs non accompagnés (MNA) en Suisse. Les résultats des recherches menées par les étudiant-e-s ont mis en lumière les difficultés d’accès à l’information des MNA et des recommandations pour y pallier. Elles permettront à l’ADEM d’affiner ses stratégies de plaidoyer et de communication en se basant sur des travaux académiques approfondis axés sur les droits de l’enfant.

Le Centre interfacultaire en droits de l’enfant (CIDE) de l’Université de Genève organise chaque année des projets en partenariat avec des organisations engagées dans la défense et la promotion des droits de l’enfant, qui relient le temps d’un mois les sphères académique et professionnelle. Ces projets permettent aux étudiant-e-s de collaborer avec des professionnels de terrain pour ajouter à leurs acquis théoriques des compétences pratiques et insérer les connaissances académiques dans une logique de service à la société.

L’ADEM, par le biais du Service social international (SSI) et de Terre des hommes – aide à l’enfance (Tdh), a proposé cette année à tous les étudiant-e-s du MIDE un projet pédagogique novateur sur la thématique du droit à l’information des MNA. Un des objectifs centraux visait à proposer des pistes pour renforcer l’accessibilité et l’utilisation du site de l’ADEM auprès des jeunes migrant-e-s (www.enfants-migrants.ch). Certains étudiant-e-s se sont penchés sur le contenu de différentes rubriques, tandis que d’autres ont travaillé sur la question du visuel ou sur la performance du site. Afin d’acquérir les connaissances et la compréhension globale nécessaires à la formulation de recommandations, les étudiant-e-s ont aussi mené des recherches diversifiées. Ils ont réalisé des revues de littérature, élaboré des mappings spécifiques ou rencontré des experts et des mineurs non accompagnés. En plus de ces travaux, certains groupes ont eu l’occasion de réaliser une émission radio, un exercice poussé de plaidoyer et une évaluation intégrale du projet en s’interrogeant sur ses caractéristiques de projet d’innovation pédagogique.

Au terme de ce mois intense, les étudiant-e-s, les professionnelles de l’ADEM ainsi que le corps professoral du CIDE se sont réunis à Pôle Sud, à Lausanne, pour assister à l’enregistrement de l’émission radio chargée de rendre compte des objectifs et du déroulement du projet. Grâce à la force de travail déterminée des étudiant-e-s, l’ADEM bénéficie aujourd’hui de pistes d’amélioration concrètes et ciblées pour l’avenir de son site internet, ainsi que de données utiles pour sa stratégie et son travail de fond. Il s’agit maintenant de mettre en œuvre ces recommandations pour une plateforme ADEM encore mieux adaptée aux besoins des jeunes.

Ecouter l’émission radio réalisée par les étudiant-e-s du MIDE (en collaboration avec radio Django)

Vos commentaires sont les bienvenus: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.