Nouvelle parution !

 

Histoires d'enfants en Valais de 1815 à 2015

Découvrez le programme du colloque ADEM 2017 qui aura lieu le 7 décembre à Berne. Organisé cette année avec la Croix-Rouge suisse et le groupement Support for Torture Victims il portera sur le traumatisme chez les enfants migrants.

Le droit de jouir du meilleur état de santé possible s'applique aussi aux enfants migrants. Editorial d'Aline Sermet pour l'ADEM (série à l'occasion des 20 ans de la ratification de la Convention des droits de l'enfant par la Suisse).

Prise de position de l'ADEM, 30 août 2017

L’ADEM salue les recommandations du HCR relatives à l’accueil des demandeurs d’asile dans les centres fédéraux, et particulièrement les recommandations spécifiques pour les mineurs non accompagnés (MNA).

Ces recommandations mettent en lumière la nécessité d’une prise en charge adaptée aux besoins particuliers et individuels des MNA ainsi qu’au respect de leurs droits dans les centres fédéraux. L’ADEM est particulièrement sensible aux questions de l’identification, de la détermination de l’âge et de la prise en compte des fragilités des jeunes, notamment celles relevant de leur santé psychique et des traumatismes. Il est essentiel de profiter de la réforme du domaine d’asile en cours pour renforcer les dispositifs pour les personnes vulnérables. Il convient ainsi de mettre en place un système qui prenne pleinement en compte les besoins de MNA et y réponde de manière adéquate, au profit de la société dans son ensemble.

L’ADEM encourage les responsables et professionnels à renforcer les mesures spécifiques pour un accompagnement individualisé des MNA et tenant pleinement compte de leurs droits au sein des centres fédéraux et tout au long de la procédure d’asile. Afin d’engager une réflexion approfondie sur une prise en charge de qualité des jeunes ayant vécu des traumatismes, l’ADEM organise le 7 décembre 2017 un colloque national intitulé «Surmonter un traumatisme quelles perspectives pour les jeunes migrants?» en partenariat avec la Croix-Rouge suisse et le groupement «Support for Torture Victims».

Site du colloque national.

Voir la prise de position sur le site de l'ADEM: www.enfants-migrants.ch

 

L’Alliance pour les droits des enfants migrants (ADEM) mandate les étudiants du Master en droits de l’enfant pour réaliser des ponts entre les recherches académiques et la pratique!

«La représentation légale des MNA face aux rouages des révisions législatives»: deuxième texte d'une série sur les enfants migrants à l'occasion des 20 ans de la ratification de la CDE par la Suisse. Par Lauren Barras de l'OSAR.

L'Alliance pour les droits des enfants migrants (ADEM) lance son site internet www.enfants-migrants.ch!

Le 10 novembre à Berne se tiendra le colloque annuel de l'ADEM sur le thème de l'harmonisation de la prise en charge des enfants migrants non-accompagnés demandant l'asile en Suisse. Inscriptions jusqu'au 27 octobre.

Prise en charge des mineurs non accompagnés: l’Alliance pour les droits des enfants migrants (ADEM), dont l'IDE fait partie, salue les recommandations adoptées par la CDAS. Communiqué de presse.

L'Alliance pour les droits des enfants migrants (ADEM), menée par l'IDE, SSI et Tdh, organise un colloque à Berne le 4 novembre sur le thème «Pour des standards minimum dans l’accueil des enfants migrants en Suisse».

Le sport: un puissant outil de participation, de support à l’intégration et au mieux-être des jeunes migrants et MNA. Article de Lorène Métral (Tdh) pour l'ADEM.

L’Alliance pour les droits des enfants migrants (ADEM) met au concours le poste de Coordinateur-trice ADEM à 50%.

L’Alliance pour les droits des enfants migrants (ADEM) souhaite exprimer ses regrets concernant le résultat de la votation cantonale du 21 mai sur l’hébergement et l’accompagnement des Mineurs non accompagnés dans le canton de Berne.

L'Alliance suisse pour les droits des enfants migrants (ADEM) est préoccupée par la décision du canton d’Argovie de suspendre les placements des jeunes requérants d’asile mineurs non accompagnés au sein de familles d’accueil.

«Les mineurs non accompagnés sont en premier lieu des jeunes et des enfants, rien d’autre». Communiqué de presse de l'Alliance pour les droits des enfants migrants.

L’Alliance pour les droits des enfants migrants exprime sa préoccupation par rapport à la situation des migrants, en particulier des mineurs non accompagnés dans la région de Chiasso (Suisse) et de Côme (Italie).

Les directeurs des affaires sociales suisses adoptent des standards minimaux pour l'accueil, par les cantons, des mineurs non accompagnés relevant de l’asile.