Nouvelle parution !

 

Histoires d'enfants en Valais de 1815 à 2015

Compte-rendu de manifestation, 22 novembre 2017

La participation des enfants a battu son plein le 22 novembre à Genève à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant. Plus de 200 personnes étaient réunies pour suivre des ateliers-débats thématiques avec des enfants comme intervenants privilégiés de cet après-midi anniversaire (20 ans de la ratification de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant (CDE) par la Suisse). Les enfants ont émis des recommandations qui seront transmises à l’ONU.

«Déterminer un couvre-feu pour les voitures (bruit)», «dire aux adultes que tous les enfants sont égaux, indépendamment de leur couleur de peau», «créer une association enfants-adultes» ou encore «Dans les rues, ils peuvent mettre des affiches avec le numéro du gouverneur de Genève et après on peut lui envoyer un e-mail»: voici quelques-unes des recommandations émises par les enfants du Groupement intercommunal pour l’accueil parascolaire (GIAP) à l’occasion de la journée-anniversaire des droits de l’enfant organisée le 22 novembre à Genève par l’IDE, en partenariat avec la Ville.

Avec les enfants, des spécialistes des questions relatives à l’enfance mais aussi le grand public étaient conviés au CICG pour discuter des enfants en situations de migration, de l'utilisation des médias numériques, du droit de pétition et de vote pour les enfants, de l'égalité des chances, de l’éducation aux droits humains et de la place de l'enfant dans l'espace urbain. Plus de 200 personnes ont fait le déplacement.

Présidente ad intérim du Réseau suisse des droits de l’enfant, Lorène Métral, à qui incombe la tâche de faire remonter les recommandations des enfants au Comité des droits de l’enfant de l’ONU (via le «rapport alternatif» de la Suisse) a relevé «l’enthousiasme et la capacité impressionnante des enfants à prendre la parole et s’exprimer sur les sujets qui les concernent». Les messages transmis étaient «forts, fondamentaux, concrets, basés sur des situations qui les touchent tous les jours». A l’instar de la Conseillère d’Etat genevoise Anne Emery-Torracinta, qui relevait en introduction que les enfants ont un sens plus aigu du bien commun, Lorène Métral a été impressionnée par les valeurs, comme la solidarité, véhiculées par les jeunes. Si les adultes ont passé un moment sympathique, il s’agira aussi pour eux de prendre ces propos au sérieux et d’y donner suite.

En 2017, la Suisse célèbre les 20 ans de la ratification de la CDE. Parmi les droits qu'elle s'est engagée à mettre en œuvre le 24 février 1997, la participation des enfants telle que stipulée à l'article 12 de la Convention reste encore le grand défi à relever. Cette après-midi s’inscrivait dans la continuité de l’enquête «Consulter les enfants sur leurs droits» (2014) mandatée par la Ville de Genève.

pdfProgramme de l'après-midi

pdfRecommandations détaillées des enfants

Galerie photo